Biographies des invité-es

Pour l’ISS 2ème édition, le collectif invite à ses côtés:

Myriam Djemour (FR) | Chanteuse lyrique et pédagogue de la voix

Formée auprès d’Évelyne Brünner et Lionel Sarrazin, Myriam Djemour collabore avec les Chœurs de l’Opéra de Saint-Etienne durant plusieurs décennies, tout en étant professeur de technique vocale au Centre National Dramatique de Saint-Étienne. Soliste dans de nombreuses productions, elle collabore avec Pascal Descamps en musique contemporaine ainsi qu’avec les danseurs de Yuval Pick et du DU de Lyon. Chanteuse lyrique, Myriam Djemour est également pédagogue de la voix auprès de publics très divers, formée à la Respiration holotropique de S.Grof, et exploratrice des liens subtils et multiples entre le corps et la psyché, entre les mémoires du corps et les représentations premières de nous-même ; elle travaille à ouvrir les possibilités d’influer favorablement sur les limites que nous nous représentons, dans le domaine de la voix par exemple…

João Fiadeiro (PT)| performeur, chorégraphe, pédagogue, curateur et chercheur

João Fiadeiro appartient à la génération des artistes qui, à la fin des années 80, ont fait naître le mouvement de la Nouvelle Danse Portugaise. Il a été le directeur artistique de ATELIER REAL, structure qui a joué un rôle majeur dans le développement de la danse contemporaine et des initiatives transdisciplinaires au Portugal. João Fiadeiro a présenté son travail à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. Dans les années 1990, il a étudié et pratiqué intensément le Contact-Improvisation, le poussant à poursuivre et systématiser sa propre recherche en improvisation sous le label Real Time Composition. Cette recherche l’a mené à coordonner des workshops au sein de Masters et de programmes de Doctorat dans plusieurs écoles et universités autour du monde.

crédit photo ©Ana Viotti
Arnaud Halloy (FR)| maître de conférences HDR en éthnologie, LAPCOS, Université Côte d’Azur

Formé à l’université libre de Bruxelles (ULB), Arnaud Halloy est maître de conférences en ethnologie à l’Université Côte d’Azur et membre du laboratoires d’anthropologie et psychologie cognitives et sociales (LAPCOS). Il mène depuis une vingtaine d’années des recherches sur l’apprentissage religieux dans une modalité de culte afro-brésilienne, le Xangô de Recife. Articulant enquêtes de terrain et développements théoriques, son travail porte plus spécifiquement sur la manière dont le rituel oriente et organise l’apprentissage émotionnel propre au phénomène de transe de possession. Sa trajectoire de chercheur l’a mené d’une approche cognitiviste de la transmission religieuse jusqu’à l’élaboration d’une « approche dispositive » de l’expérience sensible.

Lê Quan Ninh (FR)| musicien improvisateur et pédagogue

De formation classique, le percussionniste Lê Quan Ninh a travaillé au sein d’ensembles de musique contemporaine et est un des membres fondateurs du Quatuor Hêlios, un quatuor de percussion qui a joué et enregistré, entre autres, la musique pour percussion de John Cage. En tant qu’improvisateur, il participe à de nombreuses rencontres en Europe et en Amérique du Nord et joue régulièrement dans des groupes qui mêlent musique improvisée acoustique et électro-acoustique, art performance, danse, poésie, cinéma expérimental, photographie et vidéo.

Emmanuelle Pépin (FR)| improvisatrice, chorégraphe, pédagogue

Emmanuelle Pépin œuvre depuis une trentaine d’années, en déployant ses créations en France et à l’étranger. Elle questionne et explore les processus de création éphémère en mettant la présence au corps et l’écoute au centre de sa réflexion et de ses champs d’expérimentations. Elle collabore avec de nombreux artistes improvisateurs de la danse et de la musique, et mène un travail sur le paysage, sur ce qui se manifeste dans un lieu et plus particulièrement sur l’espace de rencontre entre soi et le lieu, entre le paysage et nos paysages intérieurs, entre un territoire et un patrimoine. Elle co-crée la cie 7pépinière, espace de développement artistique et pédagogique pour l’improvisation et participe activement au développement et à la réflexion du CEPI- centre européen pour l’improvisation.

Anne Querrien (FR)| sociologue, urbaniste, codirectrice de la revue Multitudes

Anne Querrien est une sociologue et urbaniste française. Ses recherches portent sur la politique de la ville et du logement social, mais aussi sur l’école comme « espace à libérer », ou encore sur le genre ou la dualité sexuelle. Animatrice entre autres du Mouvement du 22 mars à Nanterre et à Paris en 1968, elle a été secrétaire générale du CERFI créé par Félix Guattari dans les années 1970, où elle se lia d’amitié avec, entre autres, Guy Hocquenghem. Enseignante aux universités Paris 8 et Paris 1, elle est membre de l’AITEC. Elle est actuellement codirectrice de la revue Multitudes.

Loïc Touzé (FR)| danseur, chorégraphe et pédagogue

S’il crée des pièces depuis le milieu des années 90, dont Morceau, Love, La Chance, Fanfare, Forme simple, ses créations peuvent s’incarner dans des formats très divers. Ainsi le projet Autour de la table, coécrit avec Anne Kerzerho ou le film Dedans ce monde sont autant de manières de faire apparaître la danse hors de son champ ou en lisière du champ chorégraphique. Il entreprend pendant plusieurs années avec le chercheur et artiste Mathieu Bouvier une investigation autour de la notion de figure donnant lieu à une séries d’ateliers professionnels et à la création du site www.pourunatlasdesfigures.net. Loïc Touzé développe une pratique pédagogique conséquente et donne de nombreux stages à destination de professionnels et d’amateurs, en France et dans le monde. Il intervient très régulièrement dans les formations professionnelles en danse et en théâtre (Master Exerce, Théâtre National de Strasbourg, Manufacture de Lausanne).

crédit photo ©Stéphane Tasse
Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :